Oser la coupe courte en 5 étapes !

CSC_0711Il y a un peu plus de deux mois, j’ai pris mon courage à deux mains et j’ai enfin poussé la porte d’un coiffeur pour réaliser une coupe « à la garçonne » dont je rêvais depuis plusieurs mois déjà ! Je trouvais les femmes aux cheveux courts tellement jolies, je trouvais qu’elles dégageaient beaucoup d’assurance, je trouvais que la coupe courte donnait du caractère à un look, de la fraîcheur aussi !

Il faut savoir que j’ai le plus souvent eu les cheveux longs (voire très longs) dans ma vie. Il y a deux mois, mes cheveux arrivaient allègrement au milieu de mon dos. En revanche, j’avais déjà osé deux fois les carrés courts et j’avais aimé. Cette fois, je voulais davantage de changement.

Mais j’ai énormément hésité… Trop peur que ça ne m’aille pas, peur de la réaction de mon entourage (surtout de mes collègues), peur de ne plus me sentir féminine…

Certes, ce ne sont jamais que des cheveux. Oui, ça repousse. Non, une coupe ratée n’est pas un drame. Mais quand même ! On peut difficilement cacher le changement et ça change radicalement notre tête.

Alors si l’idée de tenter la coupe courte vous titille, je vous propose de partager mon expérience en 5 conseils !

1) Réfléchir… mais pas trop

CSC_0695Je ne vous conseille pas de sauter le pas sur un coup de tête, il y aurait trop de risques de s’en vouloir. Personnellement, j’y pensais depuis un moment, j’ai pesé les « pour » et les « contre », je regardais les filles dans la rue et j’essayais de m’imaginer avec. Bref, j’ai mûri le projet plusieurs semaines/mois.

J’avoue que le fait de m’être lancé dans une transition vers des produits biologiques pour les cheveux a accéléré ma décision : depuis plusieurs mois mes cheveux étaient affreux ! Indomptables, emmêlés, poisseux… L’horreur. Et ça ne s’améliorait pas… Finalement, j’ai tout coupé et tout s’est arrangé : je n’utilise que des produits clean mais en partant ainsi sur de bonnes bases, mes cheveux sont contents et moi aussi !

En tous les cas, une fois que vous êtes décidée, il faut y aller une bonne fois pour toutes ! J’ai passé plusieurs semaines à me dire : « ce week-end j’y vais ! »… et à trouver 1000 excuses pour ne pas y aller. Mais je regrettais systématiquement la semaine d’après et mes cheveux longs m’insupportaient de plus en plus ! Jusqu’au moment où j’ai enfin osé et dites-vous bien que même si votre nouvelle coupe ne vous satisfait pas à 100%, cela vaut mieux que de tergiverser sans cesse et que vous serez tellement fière d’avoir osé sauter le pas que, dans tous les cas, ça vaut le coup ! Et quand vous êtes sûre, n’écoutez plus les gens qui veulent vous en dissuadez (quoique moi, ça me motivait encore plus #espritdecontradiction).

2) Se lancer, définir la coupe voulue

CSC_0691Il n’y a pas qu’une seule coupe courte et toute ne vous iront pas mais il y en au moins une pour chacune, j’en suis sûre ! A vous de voir ce qui vous fait le plus envie en fonction de votre style, de votre temps, de votre visage, de votre volonté de conserver un peu de longueur ou non, etc. Inspirez-vous ! Regardez les millions de sites et diaporamas sur le sujet sur internet, remarquez les actrices ou les femmes dans le rue dont la coupe vous plaît ! Je pense qu’il fait bien réfléchir à quelle coupe l’on souhaite.

Moi, je voulais garder suffisamment de longueurs, notamment sur le sommet de la tête et de quoi garder une petite mèche à l’avant. Je suis allée chez mon coiffeur avec mes principales inspirations à lui montrer pour ne pas être déçue !

3) Se lancer, choisir son coiffeur

DSC_0689N’allez pas forcément chez le premier venu : une coupe courte, c’est plus compliqué que de couper 5 cm de pointes ! Renseignez-vous, demandez conseil et consultez les commentaires sur internet s’il y en a.

Il faut vous sentir en confiance, d’autant plus que le coiffeur sera forcé d’adapter la coupe que vous lui demanderez et que lui seul saura ce qui correspondra le mieux à votre visage et à la nature de vos cheveux !

4) Apprivoiser sa coupe

DSC_0694Avant toute chose, je pense que pour un changement aussi radical, il est important de ne pas allez chez le coiffeur dans un mauvais jour : il faut être sûre de vous et ne pas hésiter à se présenter le plus à son avantage possible. J’avais personnellement pris soin de bien m’épiler les sourcils et de me maquiller (avec du rouge à lèvre) de peur d’avoir l’impression de perdre toute ma féminité.

Je n’ai pas regretté une seule seconde d’avoir tout coupé (même si j’avais un peu la boule au ventre en sentant la tondeuse sur ma nuque pendant la coupe). Toutefois, j’avoue que les premiers jours, j’ai eu une sensation bizarre au lever : comme si toute ma tignasse ne suivait pas et qu’il me manquait un poids… Très étrange mais on s’y fait vite !

Et puis, il ne faut pas hésiter à s’aider d’accessoires : c’est le moment d’user et d’abuser des nœuds, foulards, bandeaux et autres serres-têtes ! Et n’oubliez pas les boucles d’oreilles (les pendantes surtout) !

5) Profiter

DSC_0708Bon et tout simplement, la coupe courte, c’est la vie… surtout en été ! Ce n’est pas juste une idée reçue : 5 minutes pour laver/sécher/coiffer ! A la limite un coup de brume coiffante le matin et au placard brosses, peignes, élastiques qu’on perd tout le temps !

Et puis on se sent légère, on a le plaisir de sentir le vent et le soleil dans sa nuque… Franchement le bonheur !

 

PS : après, je l’avoue… je laisse repousser : oui, on veut toujours ce que l’on n’a pas. Personnellement, j’aime beaucoup ma coupe et je trouve que j’ai plus d’assurance depuis… mais ce n’est pas 100% moi et mes bouclettes me manquent un peu. En attendant, je profite à fond des sensations actuelles, j’appréhende un peu la coupe de transition et je sais que je n’hésiterai pas à tout couper à nouveau si l’envie me prend !

Publicités

Une réflexion sur “Oser la coupe courte en 5 étapes !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s